croix

L'histoire

    C’est Archambauld VI de Bourbon et son épouse Agnès qui établirent en 1138 la charte de franchise autorisant la création, aux portes du chapitre de Montcenoux, d’une ville franche protégée par le seigneur de Bourbon et où les chanoines renonçaient à exercer leurs droits seigneuriaux.

    La charte accordait à une communauté d’habitants un ensemble de libertés et de garanties favorisant ainsi la mise en place d’un régime commercial sans entraves, créant un lieu de rencontres et de transactions permanentes entre les marchands bourbonnais et ceux des seigneuries voisines, et ce en substituant le principe de liberté à l’assujettissement seigneurial du droit commun.

    Les privilèges accordés furent confirmés par les chartes qui suivirent et la commune devint un centre commercial prospère.

    Cette vocation commerciale a connu des hauts et des bas mais elle a perduré. Huit siècles plus tard, toujours taraudée par ce besoin d’activité, Villefranche d’Allier est passé à l’échelon supérieur avec l’implantation d’une industrie métallurgique et celle d’un centre d’abattage qui est devenu un des grands centres nationaux de traitement de la viande, fournissant de nombreux emplois sur la région.

    Plus dans cette catégorie :

    Go to top